La cigarette électronique vue par le PLAGIAIRE en blouse blanche n°1 en France

· Uncategorized

Le plagiaire scientifique numéro un en France intervient dans le débat sur la cigarette électronique avec une comparaison stupide et mensongère avec la «chicha»

Comparer les divers courants et leur toxicité potentielle avec ceux du narguilé

Coeur de la mystification: une absence de comparaison entre les divers courants et leur toxicité potentielle respective avec ceux du narguilé

Le plagiaire Bertrand Dautzenberg (preuve irréfutable du délit commis avec Jean-Yves Nau du journal Le Monde et les illustrations de “Charb” (“Charlie Hebdo” ICI) notoirement et financièrement lié aux intérêts de l’industrie pharmaceutique, est intervenu récemment dans le « débat » à la mode sur la cigarette électronique. Cela doit probablement rapporter de l’argent (ou du « prestige » rémunéré….) d’une manière ou d’une autre. Par l’intermédiaire de ses collègues, il a fait publier dans la Revue des Maladies Respiratoires (dans laquelle il est relecteur, pire-reviewer et censeur à la fois) un article dont le résumé se conclut ainsi :

« Par comparaison avec les cigarettes ordinaires et la chicha qui produisent un aérosol dont les particules ont une demi-vie de 19 à 20minutes, il ne présente pas de risque réel de «tabagisme passif».»

[English] “The-e-cigarette aerosol, as measured here, is made of particles bigger than those of cigarette and water pipe aerosols. Their deposition in the lung depends on their fate in the airways, which is unknown. Contrary to tobacco smoke, which has a half-life in air of 19 to 20minutes, the risk of passive “smoking” exposure from e-cigarettes is modest.”[1]

L’individu qui a publié –entre innombrables inepties- dans son ««livre»» (qui constitue la plus grande imposture scientifique de tous les temps dans le domaine de la recherche sur le tabac) -et ses brochures non moins antiscientifiques de l’Office Français du Tabagisme (soutenu par l’Etat Français)- que la fumée de la « chicha » contient 4000 substances chimiques, assimile insidieusement la fumée de la cigarette à celle du narguilé.

Ces chercheurs antitabac –comme tous leurs collègues à travers le monde de la  société secrète Globalink– savent qu’ils s’adressent à un public qui ne connaît pas les détails de leurs manipulations d’apprenti-sorciers. Or, s’agissant de « tabagisme passif », et comme nous l’avons montré dans notre revue critique publiée dans l’International Journal of Environmental Research and Public Health (voir le texte en rapport avec la note 93 vers le milieu de la page)[2]:

-la fumée du narguilé se distingue par la quasi absence (fonction du mode de préparation, voire de trucage…, de l’appareil) de courant secondaire (la fumée émise entre deux bouffées)(voir image) ;

-elle se distingue encore fondamentalement puisque les nuages de fumée du narguilé sont essentiellement du courant tertiaire, c’est-à-dire celui de la fumée exhalée de la bouche de l’usager laquelle, détail ô combien important, a été filtré deux fois :

-une première fois dans le narguilé (ce dernier agissant anthropologiquement et biologiquement comme une sorte de « pré-poumon »);

-une deuxième fois par les poumons du fumeur lui-même ;

Dans ces conditions, le non-fumeur éventuellement présent dans l’entourage immédiat de l’usager du narguilé est exposé à un aérosol fondamentalement différent de celui du courant secondaire d’une cigarette (« fumée latérale »). En effet, cette dernière est « crue » : filtrée ni à travers son passage à l’intérieur du cylindre de tabac de la cigarette ni même par les poumons du fumeur [2].

Becquemin_2008Nous espérons que les lecteurs prendront conscience du degré de mystification ici propagée à nouveau.  Rappelant notamment que dans leur précédente expérience, les mêmes auteurs défendaient l’idée anthropométrique (à connotation évidente…) d’une manière de fumée (pour un même produit : en l’occurrence, le tabamel moyen-orientale et, d’une autre, « occidentale » (sic)…. Autrement dit et compte-tenu des résultats… Dieu aurait doté les uns d’une capacité pulmonaire supérieure à celle des autres …

______

Références bibliographiques :

[1] Bertholon JF, Becquemin MH, Roy M, Roy F, Ledur D, Annesi Maesano I, Dautzenberg B. Comparaison de l’aérosol de la cigarette électronique à celui des cigarettes ordinaires et de la chicha [Comparison of the aerosol produced by electronic cigarettes with conventional cigarettes and the shisha]. Rev Mal Respir. 2013 Nov; 30(9):752-7. doi: 10.1016/j.rmr.2013.03.003. Epub 2013 Apr 17.

http://www.masson.fr/masson/S0761-8425(13)00085-5

[2] Chaouachi K. Hookah (Shisha, Narghile) Smoking and Environmental Tobacco Smoke (ETS). A Critical Review of the Relevant Literature and the Public Health Consequences. Int. J. Environ. Res. Public Health 2009; 6(2):798-843.

http://www.pubmedcentral.nih.gov/articlerender.fcgi?tool=pubmed&pubmedid=19440416

 

ANNEXE sur le plagiat de ce délinquant en blouse blanche [3-7] et celui d’autres de la galaxie Globalink et du journal Addiction (United Kingdom)[8]  en particulier (le plagiat semblant tenir lieu d’argument scientifique chez eux…)

[3] «Charlie Hebdo» entre plagiat, tabacophobie et rejet de l’Autre. 21 sept. 2012

https://hookahhealth.wordpress.com/2012/09/21/charlie-hebdo-entre-plagiat-tabacophobie-et-rejet-de-lautre/

[4] Chaouachi K. An open letter against plagiarism and plagiarists. Tabaccologia 2009; 1: 46-7 [English and Italian]

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=article&no=10155

http://www.tabaccologia.it/PDF/1_2009/19_1_2009.pdf

[5] Plagiat de Bertrand Dautzenberg et Jean-Yves Nau. Tableau comparatif partiel

http://kamcha.googlepages.com/PLAGIAT_Bertrand_DAUTZENBERG_Jean_Yv.pdf

[6] Zaga V. Plagiarism in biomedical sciences: a bad habit that needs to be rooted out [Il plagio in campo medico-scientifico: un malcostumbre da estirpare]. Tabaccologia 2009;4:5-7.

http://www.tabaccologia.it/filedirectory/PDF/4_2009/2-042009.pdf

[7] Dautzenberg, Bertrand & Nau, Jean-Yves : « Tout ce que vous ne savez pas sur la chicha». Paris, Editions Margaux-Orange (dirigées par Stéphane Arbouze)/OFT (Office Français du Tabagisme), 2007.

http://www.ofta-asso.fr/index.php/component/content/article/49-les-supports-dinformation-et-de-communication/108-article-de-base-muet

http://www.margauxorange.com/produit.php

Bertrand Dautzenberg (président de l’OFT, Office Français du Tabagisme) et Jean-Yves Nau, journaliste des pages médicales au journal Le Monde:

[8] Patched Up Pseudoscience & Plagiarism on Behalf of UK Researchers (Olivia Maynard et al.) in Big Pharma Supported Journal. 29 Oct 2013

https://hookahhealth.wordpress.com/2013/10/29/patched-up-pseudoscience-plagiarism-on-behalf-of-uk-researchers-olivia-maynard-et-al-in-big-pharma-supported-journal/

NOUVEAU PLAGIAT: Maynard OM, Gage SH, Munafo MR. Are waterpipe users tobacco-dependent ? Addiction. 2013 Nov;108(11):1886-7. doi: 10.1111/add.12317.

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/add.12317/full

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s